Jolis hôtels 1

Les nouveaux hébergements en Bretagne

Les habitudes changent et les hôteliers s’adaptent en créant de nouveaux concepts et surtout de nouveaux services adaptés aux demandes des voyageurs que nous sommes. Depuis 2008 Airbnb & co ont précipité cette envie de dormir autrement, de mettre l’hébergement au centre du voyage, d’en faire une expérience et surtout de payer un prix cohérent avec l’offre.

Ce sont souvent des entrepreneurs (YoomaZoku,) pas toujours issus de l’hôtellerie, qui donnent le ton et non plus les groupes qui eux, suivent bien évidemment la tendance ( Jo&Joe/Accor, Moxi/Marriott, Lyf/Ascott…).

Rien de vraiment nouveau, me direz-vous :  l’aventure Mama Shelter date de 2008, le premier  Slo Living hostel à Lyon à ouvert en 2014…

La bonne nouvelle c’est que ces nouveaux hôtels et hébergements arrivent en Bretagne !

En Bretagne aussi les hébergeurs ont des idées !

  • Nomad Hotels – Paris CDG et Le Havre

Un hôtel modulable (du prix, aux services et jusqu’aux couleurs de la douche !) selon votre souhait du jour. Je vous en parle ici car le concept est Finistérien (groupe Océania – Brest) mais malheureusement pas (encore) de Nomad en Bretagne. Je vous en parlais dans un article l’année dernière, j’ai tout de suite adopté la tablette pour moduler ma chambre. Ça reste pour moi le meilleur hôtel sur l’aéroport Roissy-CDG à ce jour.

  • Magic Hall – Rennes

Pas de réception mais un rez-de-chaussée style loft New-Yorkais avec une longue table d’hôte, une cuisine ouverte superbement équipée et un salon convivial. Le Magic Hall à ouvert en 2016 et c’est l’hôtel que je vous conseille pour votre prochain week-end à Rennes.

  • Bigouden Backpacker – Léchiagat

Un hostel dans le sud-finistère, un vrai « backpackers hostel » ! Si vous êtes déjà parti sac à dos en voyage à l’étranger vous connaissez ce terme qui donne un coup de peps à nos anciennes auberges de jeunesse. Un hébergement convivial et pratique, c’était le souhait de Julie Gerecht qui a rénové cet ancien commerce de Léchiagat, idéalement située à 200m du GR34 et sur la véloroute.

L’idée est directement importée d’Australie et de Nouvelle Zélande où j’ai voyagé et logé dans des Backpackers. Je me suis aperçue que je n’avais jamais été dans des hébergements de ce type et qu’ils correspondaient parfaitement à mon mode de voyage. Je me suis dit que ça pouvait aussi correspondre à beaucoup de personnes qui viennent en Pays Bigouden. Julie Gerecht/Bigouden Backpacker

Julie offre des espaces collectifs au rez-de-chaussée (cuisine équipée comme à la maison, salon/salle à manger) et seulement 5 chambres de 4 lits max pour garder l’esprit maison de famille. Les chambres ont toutes des décorations et des literies différentes, loin de l’auberge de jeunesse standardisée.

Très sympa aux beaux jours :  le jardin, sans vis-à-vis et cosy, prêt à vous accueillir pour votre  pause au soleil. Côté services pratiques : un local de stockage de matériel (vélo, surfs…) et de quoi rincer et faire sécher des affaires pendant le séjour. Des vélos sont également en location sur place via une association (Les enfants de la côte).

Sur l’eau et sur terre, tout est prévu pour que vous découvriez au mieux le coin !

  • Ty Var Roz – Plouhinec

Les maisons d’hôtes également innovent leurs services. Je pense notamment à Didier, des Chambres d’hôtes Ty Var Roz, en Cap Sizun, qui propose à ses invités une interface web avec des circuits de randonnées à pied ou vtt . Les itinéraires sont tous testés, cartographiés, photographiés, annotés d’informations touristiques et mis en ligne par notre hôte, amoureux de sa région et un peu geek à ses heures perdues !

  • La Quincaillerie – Audierne

Redonner vie à une ancienne quincaillerie du centre d’Audierne, voilà un beau projet réalisé par 3 associés. La Quincaillerie est maintenant  un hôtel avec 7 chambres mais aussi un restaurant-salon de thé ouvert en continu, une grande salle à louer pour organiser séminaire, anniversaire, spectacle, etc.) et, encore plus insolite, une mercerie/atelier de broderie (L’Atelier du 5).  Ce lieu réuni tout ce que j’aime, j’ai bien hâte d’aller faire un tour à Audierne !

Photo Flickr-Sylvain L.

  • Edd hostel – Dol de Bretagne

L’ouverture du Edd hostel à Dol de Bretagne est prévue en février 2018. C’est Emilie God qui est à l’initiative de ce projet. L’idée lui est venue suite à un tour du monde en solo de 15 mois, pendant lequel elle a testé différents types d’hébergements « sac au dos ». Elle a alors réalisé que ce type de voyage itinérant serait difficile à effectuer en Bretagne. Edd hostel se veut donc un lieu moderne à la déco personnalisé, axé sur les bons plans et l’éco-mobilité.  Le lieu aura des chambres doubles, des dortoirs et une salle commune/coffeeshop pour s échanger les bons plans !

En Bretagne il existe les auberges de jeunesses qui sont associatives. Edd hostel est une structure privée et indépendante qui se focalise en premier lieu sur les voyageurs désirant visiter la région ouest en quelques jours, à pied, à vélo ou en bus ! Emilie God /Eddhostel

Je vous en dirai plus au printemps, j’ai bien l’intention d’aller séjourner au EDD hostel, qui me semble idéalement situé entre Rennes et le Mont Saint Michel !

  • Ty War An Dour – Guégon

Ti War An Dour c’est un nouveau concept de gîtes flottants sur le canal de Nantes à Brest près de Brocéliande. Vous pouvez louer à la nuitée ou à la semaine un gîte prévu pour 4 personnes.  Et pour profiter au mieux de votre séjour et visiter les alentours vous pouvez louer un bateau électrique ou des vélos. Le gîte est également labellisé pour la pêche si vous êtes amateur.

Ça ne vous donne pas envie de venir passer vos prochaines vacances en Bretagne ?

Et bien entendu, si vous connaissez d’autres hébergements hybrides ou innovants en Bretagne, laissez-moi un commentaire.

Photos Pixabay

Partagez l’article sur Pinterest

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

A lire aussi...

1 Comment

  • Didier says: 18/09/2017 at 10 h 29 min

    C’est un superbe clin d’œil et très gentil de nous citer, merci beaucoup Catherine. Nous ajouterons simplement que pour vous permettre de sillonner à pied ou en vtt notre CapSizun tranquillement sans carence hypoglycémique, nos petites déjeuners sont 100% maison. Et également que la chambre Brigantine peut être configurées suivant vos envies en 1 ou 2 couchages au moment de la réservation.
    Alors tous sur les sentiers… et prenez du plaisir…

    Répondez
  • Laissez un message