France, Nord - Nord Ouest 5

2 balades en Touraine : le Vouvray à vélo et le Domaine de Candé

Dans le cadre de Vitiloire, la Ville de Tours organisait des randonnées à pied ou à vélo à la découverte des vignobles de la région. Le rendez-vous fut pris pour le dimanche matin.
8H30.
25 km de prévu.
La bonne idée ? Le vélo électrique ! Quelques côtes nous attendaient quand même  !

Randonnée vélo dans le Vouvray

Le Vouvray  est une AOC de Touraine produite à partir d’un cépage de Chenin blanc. Il existe en version pétillante ou vin blanc sec, demi-sec ou moelleux.

« LeVouvray, c’est velours à l’estomac, un vin de taffetas. » Rabelais

La randonnée nous a permis de déguster les 3 versions du vin tranquille accueilli par le syndicat des vignerons du Vouvray à l’Espace du Vin. Ma préférence pour un sec : Domaine de Roche Blonde – Christophe Gaudron – 2010. Léger, pale, douce odeur de poire et surtout parfait après une dizaine de kilomètres à vélo ! **A consommer avec modération**

Pour votre prochain repas osez associer ce joli vin blanc avec du fromage :

  • Vouvray sec + Comté ou Camembert
  • Vouvray moelleux + Bleu d’Auvergne ou Brebis basque
  • Vouvray demi-sec + Saint-Nectaire ou Fourme d’Ambert
  • Vouvray fines bulles + Curé Nantais ou Beaufort

L’itinéraire : départ Office de Tourisme de Tours – Piste cyclable bords de Loire – Cale de Marmoutier – Rochecorbon – Château de Montgouverne – Vouvray – Château de Moncontour – Retour vers piste cyclable des bords de Loire et la ville de Tours.

Itinéraire créé par encadré par une guide l’office de Tourisme et en partenariat avec Discover France qui propose également  des randonnée no guidées.

Vouvray et Tours sont sur l’itinéraire La Loire à Vélo. Compter quelques côtes mais rien d’insurmontable. MamanVoyage nous raconte sur son ce parcours réalisé en famille.

vouvray_velo (1) Low

vouvray_velo (2) Low

vouvray_velo (4) Low

Le Domaine de Candé

Blois, Chenonceau, Amboise… vous connaissez certainement ces merveilleux Châteaux du Val de Loire, vous les avez visités, croisés sur vos routes de vacances, vus à la TV. Aujourd’hui je vais vous parler d’un secret bien gardé dans la région… un domaine gratifié par les fées du romantisme et pourtant souvent oublié par les touristes. Un domaine à l’histoire éclectique et aux balades enchanteresses. Un domaine ou quand le plancher craque on ne trouverait pas étrange de tomber nez à nez avec ses anciens propriétaires.

Le Domaine de Candé, mon coup de cœur en Touraine.

Du 16ème siècle au 20ème siècle

Construction d’un pavillon Renaissance par François Briçonnet, maire de Tours au 16ème siècle. Au 19ème siècle le château est acheté par un anglo-cubain au nom fort romanesque : Santiago Drake del Castillo. Héritier d’un planteur cubain celui-ci procède à l’agrandissement de la demeure dans un style néogothique. En 1927 le domaine devient la propriété d’un couple d’Américains : Charles et Fern Bedaux. Monsieur est né en France mais connu aux Etats-Unis pour avoir mis au point une méthode de management du travail; madame est musicienne, socialite et héritière d’une famille du Michigan.

Marié en 1917, le couple s’installe à New York, sur la 5th bien évidemment, un appartement avec vue sur Central Park. Ils traînent au Ritz, boivent des cocktails au Plaza, font des road trip au Canada et en Afrique. Ils se trompent mais ne se séparent jamais, ce sont les Années Folles et les Bedaux en sont le prince et la princesse.

En 1927 les Bedaux achètent le Domaine de Candé. Ils y installent l’eau, l’électricité, le chauffage et le téléphone dans chaque pièce, ce qui nécessite la présence à demeure d’une standardiste ! Rie n’est trop beau : tennis, haras, golf, solarium en terrasse et salle de sport sont également construits pour ce couple moderne et sportif.

Candé sous les projecteurs

Jetsetters inconditionnels les Bedaux ont des amis communs avec le Prince de Galles/Duc de Windsor. Ils décident d’accueillir sa future femme, Wallis Simpson, à Candé en 1937 alors qu’elle cherche un lieu discret en attente de son divorce. Edouard rejoint Wallis quelques mois plus tard et la cérémonie de mariage a lieu dans le salon de musique du Domaine de Candé le 3 juin 1937.

Ce roi anglais qui abdique pour une roturière américaine divorcée fait la Une de tous les journaux. Le Domaine de Candé sort de  son anonymat. Les débuts de la presse people !

« C’est la plus belle histoire d’amour du siècle. » Winston Churchill

Après toutes ses aventures, la fin des Bedaux est moins glorieuse. Accusé d’espionnage et de sympathie nazi Charles Bedaux est emprisonné par les Américains. Il meurt en 1944. Suicide ou assassinat ? Les documents sont toujours classés par le FBI.
Fern lèguera à sa mort en le domaine à l’Etat français. Aujourd’hui propriété de la région les appartements se visitent avec plaisir. Toutes les pièces sont meublées, le dressing reçoit les vêtements de Fern et de Walis Simpson (Chanel, Schiaparelli…), la salle de bains art-déco au plafond peint est une merveille.

Dans la bibliothèque, les livres de Fern sont alignés. Tout à coup l’orgue se met à jouer un air classique. Chair de poule. Près de la cheminée gravé dans le lambris vous distinguez deux prénoms enlacés : Walli & Edward.

Je n’ai pas croisé de fantômes mais je n’aurai pas eu peur, le château est comme habité. Vivant. Une ambiance un peu dans le style Downton Abbaye si vous êtes familiers de la série !

Un petit Vine qui vous mettra dans l’ambiance de l’orgue !(cliquer sur l’icone pour avoir le son )

Outre sa fabuleuse histoire on mange très bien au restaurant Le Relais de Chasse. Les herbes et la plupart des légumes viennent du jardin, la carte est signée du chef Olivier Arlot, chef tourangeau aux 3 toques Gault & Millau. Tous les plats sont joliment parsemés de fleurs comestibles, comme une délicieuse pensée ou une originale fleur de coriandre.
Formule à partir de 16€, super qualité/prix. Ouvert également pour le thé ou boire un verre avec vue sur la vallée de l’Indre.

Candé_Loire (2)

domaine de candé (3) Low

domaine de candé (4) Low

domaine de candé (7) Low

domaine de candé (8) Low

domaine de candé (10) Low

 

La robe de mariée de Wallis Simpson –

domaine de candé (12) Low

domaine de candé (17) Low

domaine de candé (16) Low

domaine de candé (20) Low

domaine de candé (22) Low

domaine de candé (23) Low

domaine de candé (1) Low

Le Relais de Chasse

relais de chasse_candé (4) Low

relais de chasse_candé (1) Low

relais de chasse_candé (2) Low

relais de chasse_candé (3) Low

Candé_Loire (3)

Merci encore une fois à Anne-Laure et Edwige de la Ville de Tours pour nous avoir fait découvrir leur ville et à Pierre et Samuel de l’ADT Touraine pour nous avoir racontées une si belle région. Promis je reviendrai !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

A lire aussi...

5 Commentaires

  • LadyMilonguera says: 11/06/2015 at 10 h 20 min

    J’apprécie de plus en plus les balades en vélo alors la petite escapade dans le Vouvray, je suis preneuse…

    Répondez
  • Schuldi says: 12/06/2015 at 1 h 13 min

    Elle est génial cette sortie ! J’adore être à vélo, les cheveux dans le vent pour découvrir les régions c’est top !
    La première photo est superbe 🙂
    Schuldi

    Répondez
  • […] vin de Vouvray est un velours à l’estomac, un vin de taffetas”, (Rabelais). Si Vagabondes avait un penchant pour le sec,  c’est plutôt pour un Demi Sec du Domaine de Roche Blonde / […]

    Répondez
  • Justine says: 22/06/2015 at 16 h 10 min

    Il a l’air super sympa ce coin ! Ca me fait penser qu’on a quand même de belles choses en France 🙂

    Répondez
  • […] avantage donc de pouvoir mieux profiter du paysage. J’ai renouvelé l’expérience à Tours. Avec une dégustation de vin en milieu de parcours, l’assistance était bien agréable ! Vin […]

    Répondez
  • Laissez un message