Bretagne, Voyage dans les îles 8

Ouessant, l’île

Le voyage vers Ouessant suit le même rituel, qu’il fasse beau ou pas, on regarde Brest s’éloigner. Sur le pont on commente la rade, Maison Blanche, le Portzic, le Minou, Pointe Saint Mathieu. Arrivé au Conquet on rentre dans le bateau boire un café et puis on attend Molène.  On regarde la carte sur le mur de temps en temps, on n’est jamais trop loin des côtes. Béniguet, Quéménes, Trielen… une comptine d’île en île. Puis Balanec et Bannec qui annonce le terminus. Ouessant. L’île. On va chercher les vélos loués et c’est parti, direction le bourg de Lampaul. Ça monte, ça descend, c’est ça que j’aime à Ouessant, l’île qui n’et pas plate.  Ni trop grande, ni trop petite. Juste de quoi aller d’une rive à l’autre en quelques kilomètres.

« Dans l’île, il faut vivre comme en famille, sans illusions sur les uns ou sur les autres, mais avec la certitude d’être accompagné et aidé au moment où surviendra un grand malheur — sans que rien ne vous soit demandé en contrepartie. » Françoise PERON- Emmanuel FOURNIER, Se Confier à l’Ile.

Je ne suis jamais resté plus de 2 nuits sur Ouessant. À chaque fois je me questionne, est-ce que je pourrai vivre ici ? Vivre sur une île ? Je ne crois pas. Je crois que j’ai encore besoin de la terre, de savoir que je peux partir ailleurs, sans attendre, avoir un lien avec les autres lieux et pas la mer entre nous. Et puis si je vis sur l’île, je n’aurais plus le plaisir d’y venir pour 1 jour, 2 jours,1 semaine…

Ouessant (4) BD

Ouessant (21) BD

Ouessant (32) BD

Ouessant (65-2) BD

Ouessant (72) BD

Ouessant (75) BD

Ouessant (87) BD

Ouessant (97) BD

Ouessant (113) BD

Ouessant (92) BD

Ouessant (107) BD

Ouessant (146) BD

Ouessant (184) BD

Ouessant (192) BD

Ouessant (189) BD

Ouessant (207) BD

Ouessant (206) BD

Ouessant (210) BD

Ouessant (204) BD

Ouessant (218) BD

Ouessant (222) BD

Ouessant (229) BD

Ouessant (232) BD

  • Venir à Ouessant : Bateau quotidien Brest/Ouessant via Molène (2h30 de trajet) ou Le Conquet/Ouessant (1h15 de trajet). Compagnie Penn Ar Bed.
  • Louer un vélo à Ouessant : au port du stiff vous aurez le choix entre plusieurs type de vélos. Réserver à l’avance en saison.
  • Où dormir : Je peux vous conseiller le petit hôtel du Fromveur en plein centre-bourg où j’ai dormi plusieurs fois. Il a des chambres famille et un bon restaurant. Comptez en basse saison 60€/adulte la demi pension-35€/enfant avec dîner très copieux (avec fruits de mer). La prochaine fois que je retourne, pour changer, je testerai un gîte.
  • Itinéraire ? Si vous restez 2 jours, à vélo vous aurez le temps de découvrir les 4 coins de l’île. J’ai une préférence pour les paysages à l’irlandaise de Penn Arlan, la péninsule sud-est et la lande de Porz Doun au sud-ouest. Mais je vous laisse dénicher vos chemins et vos coups de coeur.
  • A lire : Se Confier à l’Ile, Françoise PERON & Emmanuel FOURNIER, édition Locus Solus. Une géographe et un philosophe nous racontent leur attachement à Ouessant.
  • A écouter : Eusa, le dernier album de Yann Tiersen. Une merveille. Un album inspiré par et créé à Ouessant. Mon titre préféré que j’ai écouté en boucle dans le bateau : Porz Goret, avec le son des vagues.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

A lire aussi...

8 Commentaires

  • LadyMilonguera says: 02/11/2016 at 12 h 00 min

    C’est une bien agréable escapade que tu nous proposes là…

    Répondez
    • Catherine says: 03/11/2016 at 8 h 09 min

      Il faut profiter du beau temps de cet automne pour partir en escapade. La semaine prochaine je vous raconterai les rias du Finistère sud 🙂

      Répondez
  • Tiphaine says: 02/11/2016 at 20 h 21 min

    Je suis allée passer une journée sur cette île quand j’étais petite (pas plus de 8 ou 9 ans) et les seuls souvenirs que j’avais, c’était d’avoir été malade sur le bateau aller comme retour, puis d’un caillou battu par les vents. C’est tout. Et c’est dommage, ça a l’air tellement mignon !

    Répondez
    • Catherine says: 03/11/2016 at 8 h 07 min

      c’est nature, sauvage, authentique. Il faut revenir Thiphaine !

      Répondez
  • Caro says: 03/11/2016 at 14 h 35 min

    Magnifique article, superbes photos ! Je ne me lasse pas des îles bretonnes. je ne connais pas encore Ouessant mais ton billet me donne très envie de découvrir cette île. Merci pour le partage.

    Répondez
    • Catherine says: 04/11/2016 at 10 h 08 min

      Merci Caro pour ton message. Nous avons de la chance en Bretagne avec toutes ces îles. Je ne les ai pas encore toutes visitées mais mes 2 préférées sont Ouessant et Batz, très différentes.

      Répondez
  • Agnès says: 04/11/2016 at 7 h 26 min

    Superbe photos et magnifique article, j’ai découvert cette île au mois de février un vrai régal. Dommage nous sommes restés une seule nuit dans un gîte. La personne nous a accueilli avec beaucoup de gentillesse….
    Nous nous sommes promis de revenir pour profiter un peu plus de cet endroit magique….
    Merci encore de me redonner l’envie d’y retourner très vite la bas.

    Répondez
    • Catherine says: 04/11/2016 at 10 h 00 min

      Merci pour votre message Agnès. Nous sommes des addicts à Ouessant il me semble 😉

      Répondez

    Laissez un message