Espagne 3

Cordoue, Cordoba

Malaga. Un peu plus de 2 heures de bus. Cordoba. Une chaleur encore plus sèche, des températures qui vous contraignent à raser les murs à la recherche de l’ombre, même la plus mince.

Les ruelles du quartier de la Juderia

L’après-midi. L’heure de la sieste, personne ne se croise dans les ruelles blanches. C’est comme avoir la ville pour soi. Quelques touristes égarés et/ou hagards qui veulent bien se perdre dans ce labyrinthe. Encarnacion, Heredia, Las Flore, Cèspedes… S’asseoir dans une échoppe, réveiller le vieux propriétaire et demander un jus de melon, un jus d’orange. Excellents. Revenir sur ses pas sans cesse et toujours se croire ailleurs. Revoir la Mezquita.

La cathédrale, La Mezquita

La merveille. Je m’y attendais mais quand même.
La Mezquita de Cordoue est aussi une cathédrale, elle fut même au tout début un temple romain. Temple de Janus qui devint église en 584 puis mosquée à partir de 714, et dans laquelle fut ensuite érigée une cathédrale au XIIIe. C’est ce mélange qui fait sa beauté, ce métissage des arts, des années. La brique, la pierre, les mosaïques, les 850 colonnes, les chapiteaux antiques et le dôme byzantin. La beauté de la répétition des formes. Je n’avais jamais vu une telle fusion. Il faut s’y perdre, tôt le matin, avant que les groupes n’en prennent possession. Humer l’encens.

Y aller entre 8h30 et 9h30 le dimanche, c’est gratuit et ouvert uniquement aux individuels. Les autres jours ouverture 10h, 10€ l’entrée.

Le Pont Romain

Un soir. patience. attendre le coucher du soleil. C’est la balade locale, el paseo. Un pont piéton qui enjambe le Guadalquivir.

L’Alcazar

L’odeur de l’Andalousie est ici. Fleurs d’oranger et zestes d’agrume, jasmin et eau fraîche. Si on pouvait mettre tout cela dans une bouteille.

Des siècles d’histoire. Palais des Oméyades, Palais d’Alphonse XI puis tribunal sous l’inquisition. Ces murs ont reçu Christophe Colomb alors qu’il se préparait pour son premier voyage vers les Amériques. Le bâtiment devint ensuite une prison avant d’être reconnu monument national dans les années 50. Il n’est pas aussi majestueux que l’Alcazar de Séville mais les jardins sont un bonheur de fraîcheur.

Entrée de l’Alcazar de Cordoue :  4,50 €

Les bains Hammam Al Andalus

Une journée trop chaude, une envie d’eau. S’hydrater. Filer aux Bains. Prendre quelques heures pour soi. Un parcours de bassins d’eau fraîche, d’eau froide et d’eau chaude dans un joli décor andalou, brumeux et intime.

Un petit luxe, 28€ pour 1h30, que je referais sans hésiter. Possible de faire des soins (session 2h30). Je n’ai pas réservé mais si vous souhaitez un créneau spécifique il vaut mieux téléphoner à l’avance car l’espace n’est pas grand et donc le nombre de personnes restreint.

cordoba.hammamalandalus.com – Corregidor Luis de la Cerda, 51

Spécialités locales

Ce soir on mangera une tortilla, on m’a conseillé celle de chez Santos. Accueil pas terrible mais tortilla bonne et énorme (on vous en coupera une part selon votre choix). Sur place ou à emporter. Calle Magistral González Francés 3 (près de la Mezquita).

La pâtisserie locale c’est la Torta Cordobesa ou Pastel Cordobés, une tarte feuilletée fourrée de confiture de courge (cabell d’àngel). Trop  sucrée et trop sèche à mon goût.

Ma carte des bonnes adresses à Cordoue, pas toutes testées mais peut vous servir pour votre prochain voyage (cliquez l’image pour vous diriger vers google map).

  • voyage effectué en juin 2017
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

A lire aussi...

3 Commentaires

  • samsha says: 17/10/2017 at 20 h 18 min

    Cordoue est une destination qui me tente bien. Après avoir découvert Séville j’ai bien envie d’explorer davantage l’Andalousie!

    Répondez
    • Catherine says: 18/10/2017 at 8 h 22 min

      Belle idée. moi c’est Cadix maintenant qui me tente 😉

      Répondez
  • Julie says: 20/10/2017 at 13 h 22 min

    Cette destination fait vraiment rêver !

    Répondez
  • Laissez un message