France, Sud 5

On dirait le Sud : Les Ocres de Roussillon

Voyager s’est s’évader. Et vous connaissez à présent ma vision du voyage qui commence dès que l’on passe sa porte, à 100 mètres, à 100 kilomètres,  le dépaysement est souvent plus près que l’on croit !

Canyon, sable ocre, poussière dorée, terre lourde et rouge… ces mots pourraient nous emmener loin, très loin vers l’Ouest Américain…

Pourtant un joli coin de Provence pourrait tout à fait être la doublure du 1er rôle de ce voyage vers le Colorado… Provençal : Les Ocres du Roussillon.

Le Village de Roussillon

Ce que je remarque en premier c’est la lumière. le clocher et les toits du village semblent attirer le soleil. C’est le village de la crèche de Noel, construit en hauteur autour d’une église !  En déambulant dans les ruelles on est happé par la simplicité des façades enduites, les rideaux brodés. Une quinzaine d’artistes ont ouvert des ateliers, des galeries qui animent ce village construit au coeur du plus grand gisement d’ocre d’Europe. Je  devine à travers les pins ces canyons de terre qui ont fait la renommée de la région au XVIIIème siècle.

Le Sentier des Ocres

Le sentier part dès le bas du village. Le parcours est aménagé et donne un aperçu des différentes couleurs et différentes forme d’érosion du terrain. Comptez entre 30 et 60 minutes de promenade (2 parcours au choix). Il est interdit de ramasser l’ocre, le site étant protégé mais vos chaussures garderont longtemps des souvenirs multicolores.

C’est Jean-Étienne Astier qui eut l’idée à la fin du XVIIIe siècle de laver le sable ocreux pour en extraire le pigment pur et fit naître l’industrie de l’ocre.

Si l’on sait que l’oxyde de fer donne cette couleur jaune, orangé et même vert et violet à la terre, les scientifiques cherchent encore des preuves pour les rouges. Au village l’on raconte que ce serait le sang de Dame Sermonde qui se jeta du haut de la falaise après que son mari, le Seigneur Raymond d’Avignon, eut fait assassiner son amant !

Entrée : 2,50€, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans
Voir aussi dans la région le site de Rustrel en Luberon. 

 

Roussillon (3) Low
Roussillon (5) Low
Roussillon (6) Low
Roussillon (8) Low
Roussillon (9) Low

Roussillon (11) Low Roussillon (12) Low Roussillon (13) Low Roussillon (1) Low Roussillon (2) Low Roussillon (15) Low Roussillon (16) Low Roussillon (17) Low Roussillon (19) Low

Suivre le séjour #ProvenceGuide et chez mes co-voyageurs : Sophie, Tuxboard et Seb Gordon
Merci à Valérie et son équipe ADT Vaucluse Tourisme, Tristan et WeLikeTravel pour l’invitation et l’organisation du voyage et notre super guide Jackie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

A lire aussi...

5 Commentaires

  • LadyMilonguera says: 24/10/2014 at 17 h 02 min

    J’ai eu l’occasion de découvrir ce très beau site au printemps dernier… Il faut absolument visiter ce site dans la journée, lorsque les ocres sont parfaitement éclairées par le soleil pour que la magie opère parfaitement 😉

    Répondez
    • Catherine says: 26/10/2014 at 14 h 22 min

      le soleil et la lumière ont vraiment leur place dans ce spectacle naturel !

      Répondez
  • Audrey says: 24/10/2014 at 22 h 47 min

    Un endroit qui a l’air magnifique!! J’habite tout près mais encore jamais fait! 🙂
    Bise

    Répondez
    • Catherine says: 26/10/2014 at 14 h 21 min

      On oublie souvent de voyager dans sa propre région ! C’est ce que j’essaye de faire cette année, du tourisme local 🙂

      Répondez
  • […]  A suivre : les Ocres de Roussillon […]

    Répondez
  • Laissez un message